Tendance du mois de mai 2024 sur le plan universel

Par Evelyne Lehnoff, numérologue


Mai est un mois calendaire 5 dans une année universelle 8 ce qui donne un climat mensuel 4 (5 + 8) = 13 (1 + 4) = 4, car l’on réduit le total à un seul chiffre compris entre 1 et 9.

Le chiffre 4 désigne la stabilité, le travail et les engagements. La matérialité surtout au sens large du mot représente la famille qu’il va falloir protéger, la carrière à construire, les résultats concrets à apporter et les actions à mener tambour battant.

L’activité bat son plein avec le plus souvent peu de temps à consacrer à soi-même et aux autres. On a besoin de se préserver de l’insécurité et des obstacles qui se dressent sur notre chemin. La méfiance et les difficultés font que l’on doit se surpasser, être dur à l’effort et aux imprévus qui surviennent. Le temps est compté, surcroît de charges à accomplir que ce soit chez soi ou dans la sphère pro. Il faut prendre le taureau par les cornes, ne pas se laisser déstabiliser et avoir plus que d’accoutumée de la souplesse à l’égard d’autrui. Abordons les choses de façon plus détendue, ne soyons pas en permanence sur nos gardes, la patience devant être de mise si l’on ne veut froisser personne.

Cap sur le travail, il faut affronter les imprévus et œuvrer en conséquence. Les sentiments ne sont pas à l’ordre du jour, il faut se serrer les coudes et faire preuve d’abnégation si l’on est en couple et éviter toute rigidité.

Pour l’exécutif au niveau gouvernemental, il peut être question de revoir une position concernant le travail, l’embauche, les conditions pour les employés et effectuer des réformes et des lois sur le chômage, le logement, la famille.


Un mois de mai pas très facile à aborder, mais nécessaire pour se restructurer et poser des bases.

Les plus favorisés sont ceux qui se trouvent en année 5, 7 et 9.

Les plus désavantagés sont ceux qui sont en année 4 et 8.

Pour les autres, ces vibrations sont neutres.